Talas, un typhon dévastateur au Japon

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que le Japon a subi récemment une nouvelle catastrophe naturelle de taille : le typhon Talas, également connu sous le nom de douzième typhon de l’ère Heisei (de 1989 à nos jours). Contrairement au séisme du 11 mars, cet événement n’a eu que peu d’échos dans les médias… L’occasion de revenir sur le phénomène typhon.

Sauvetage par les forces d'auto-défense dans les zones sinistrées
Sauvetage par les forces d’auto-défense dans les zones sinistrées.

Talas s’est formé dans l’Océan Pacifique le 23 août puis est remonté vers le Japon pour disparaître le 5 septembre. Il s’agit d’un cyclone tropical. Le douzième qui porte un nom cette année d’où son nom « officiel » en japonais de douzième typhon de Heisei ou Heisei 23nen taifû dai12gô (平成23年台風第12号). C’est également le cinquième typhon de la saison 2011 des typhons du Pacifique.

Ce typhon a fait nettement moins de dégâts que le séisme et le tsunami du 11 mars même si beaucoup de lieux ont été dévastés. Le nombre de victimes est également beaucoup moins importants. Il y aurait à l’heure où j’écris ces lignes 47 morts et 56 disparus.

Les pluies torrentielles du cyclone ont provoqué des inondations et glissements de terrain. Il y aurait des milliers de sinistres et foyers privés d’électricité suite au passage du typhon le week-end dernier. Une fois que tous les dégâts auront été recensés, il est possible que ce typhon devienne le plus dévastateur qu’ait connu le Japon sous l’ère Heisei après le typhon Tokage en 2004 qui fit une centaine de morts. Le typhon a été plutôt bien nommé puisque Talas signifie « tranchant » en philippin.

Le typhon Talas vu du ciel

Route du typhon Talas
Route du typhon Talas de l’Océan Pacifique à la Mer du Japon.

Des milliers de personnes de seize préfectures du Japon ont été évacuées. Les parties les plus touchées du pays sont l’île de Shikoku, les préfectures d’Okayama et de Wakayama ainsi que la région du Kansai. Les régions du Chûbu et les préfectures de voisines de Tokyo ont également été impactées.

Mise à jour du 22 septembre : Le mercredi 21 septembre un autre typhon important a touché le Japon et la mégalopole de Tokyo. 15 morts seraient à déployer. Ce 15ème typhon de l’ère Heisei a été nommé Roke.

7 thoughts on “Talas, un typhon dévastateur au Japon”

  1. Les vents du typhon ont eu aussi comme tragique conséquence de d’éparpiller les amas de débris (dont certains radioactifs) dans le Tohôku…

    Merci pour cet article François. En ce moment, je ne sais comment parler du Japon sans être dans tout mes états. J’ai l’impression de me noyer dans un océan de tristesse, ce qui n’est franchement pas constructif.

    1. Merci pour ton commentaire Marianne.

      J’avais oublié cette conséquence qui ne fait qu’alourdir la catastrophe… Décidément 2011 est une drôle d’année pour le Japon !

      Je pense qu’il faut en parler et puis c’est l’occasion de se documenter à propos de ce genre d’événement.

  2. Toutes mes pensées et mes encouragements sont pour le Japon en cette année difficile. Les Japonais ont beau faire preuve comme à leur habitude de capacités d’adaptation remarquable, ce qui leur arrive est terrible. Merci à toi François de relayer l’information sur la blogosphère française.

Répondre à François Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

4 [plus] 9 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :