Japan Blog Matsuri – J-RPG ou ma première expérience du Japon

C’est l’occasion pour moi de déroger au fil rouge de ce blog en participant pour la deuxième fois au Japan Blog Matsuri hébergé ce mois ci par Just Another Day in Japan. Le thème du mois de décembre est la première expérience du Japon. Autrement dit « comment vous êtes-vous intéressé au Japon ? ».

Japan Blog Matsuri

Bon, je ne serai pas original mais je préfère être franc pour avouer comment j’en suis venu à m’intéresser au Japon. Comme beaucoup de jeunes de ma génération, j’ai découvert le Japon à travers sa culture populaire, notamment les jeux-vidéo. Quand j’étais au collège, j’ai simplement fait l’acquisition d’une Playstation et ai profité pendant de longues heures de jeux japonais. Oui, j’ai découvert des mondes fantastiques grâce à Final Fantasy VII~IX, Suikoden ou Breath of Fire pour ne citer qu’eux. C’était un peu comme une porte sur le Japon et sur ce qui a pu (ou non) inspirer ces jeux. Bien sûr, les RPG japonais existaient avant l’arrivée de la Playstation et je me suis aussi amusé sur pas mal de vieux jeux sortis sur NES et Super NES grâce à l’émulation. Beaucoup de ces jeux étaient en japonais, une langue que je ne parlais pas encore. J’ai décidé d’apprendre le japonais une première fois quand je suis entré au lycée en continuant de jouer à ce genre de jeux. Mais j’ai vite été confronté à ce que je croyais alors être une caractéristique de la langue : sa difficulté. J’ai abandonné alors que c’était plus une langue différente que difficile. Maintenant que j’apprends à nouveau le japonais depuis 2007, je suis capable d’acheter et de jouer à des jeux en japonais sur Nintendo DS, ce qui me permet de me remémorer comment je me suis mis à m’intéresser au Japon.

Suikoden II

Jouer fut également l’occasion d’expérimenter des marchés connexes aux jeux-vidéo comme le manga ou l’animation japonaise qui connurent un important succès dans les années 90. En France, l’animation japonaise devint très connue au début des années 90 grâce au Club Dorothée qui fut sur les ondes de 1987 à 1997. Des dessins animés japonais y étaient diffusés comme Dragon Ball, Saint Seiya, Ranma 1/2, Nicky Larson… Cela aida la propagation du manga – comme un média papier de la culture populaire japonaise – partout en France. À travers le manga j’ai pu découvrir des bribes de la culture japonaise. Les manga sont souvent plus réalistes que la bande dessinée franco-belge. Cela m’a permis d’approfondir certains aspects de la culture et de la société japonaise.

9 thoughts on “Japan Blog Matsuri – J-RPG ou ma première expérience du Japon”

  1. J’avoue qu’il y a beaucoup de références au Japon dans les mangas que ce soit l’histoire du Japon ou l’époque actuelle.
    Le premier jeu vidéo que j’ai joué c’était Final Fantasy 7 en Japonais. Ca a été dur dès le début du jeu au moment de la fuite de 10min surtout que je ne comprenais pas grand chose.

            1. Maintenant sur certains jeux (Eternal Sonata, Dynasty Warriors 7), je mets les voix en Japonais avec les sous-titres en français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

12 [plus] 2 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :