Les japonaises, championnes du monde de football !

Elles l’ont fait ! L’équipe de football féminin du Japon a remporté hier pour la première fois de son histoire la Coupe du Monde organisée cette année en Allemagne. Le football féminin est très peu médiatisé et cet événement aura permis de promouvoir un peu le sport féminin dans son ensemble. Cette victoire est également une fierté pour un pays qui a besoin de vivre des moments heureux après les événements du 11 mars. Revenons ensemble sur cette équipe magnifique et sur leur parcours dans la compétition !

Coupe du monde de football féminin en Allemagne 2011

Et maintenant place aux actrices ! D’abord, leur surnom : les nadeshiko japan (なでしこジャパン) qui signifie ni plus ni moins « adorables ». Ce surnom aura eu le mérite de me faire réviser les deux kanji qui correspondent au mot nadeshiko (撫子). C’est aussi le nom d’une fleur répandue en Asie (une sorte d’œillet).

Le groupe avant tout !
Un groupe uni jusqu’à la victoire.

L’équipe est principalement composée de joueuses évoluant dans le championnat japonais. La sélection regroupe les meilleures joueuses sous l’égide de la JFA (Japan Football Association). On y retrouve de nombreuses japonaises au club INAC Kobe Leonessa dont la gardienne Kaihori Ayumi et la capitaine Sawa Homare. Cette dernière, par ailleurs numéro 10, a une grande expérience de la coupe du monde puisqu’elle a participé aux cinq dernières. Elle a été désignée meilleure joueuse de la compétition et meilleure buteuses avec cinq buts marqués devant l’américaine Wombach. À noter que la milieu de terrain Utsugi Rumi évolue au club de Montpellier HSC ce qui expliquerait la présence de Loulou Nicollin hier dans les tribunes du stade de Francfort. La plupart des joueuses ne sont pas complètement professionnelles et effectuent des petits boulots à côté ! Voici l’effectif qui a été sélectionné pour cette compétition :

  • Gardiennes : 1 Yamago Nozomi – 12 Fukumoto Miho – 21 Kaihori Ayumi
  • Défenseures : 2 Kinga Yukari – 3 Iwashimizu Azusa – 4 Kumagai Saki – 5 Yano Kyoko – 6 Sakaguchi Mizuho – 7 Andô Kozue – 14 Kamionobe Megumi – 15 Sameshima Aya – 6 Tanaka Asuna
  • Milieu de terrain : 8 Miyama Aya – 9 Kawasumi Nahomi – 10 Sawa Homare – 11 Ohno Shinobu – 13 Utsugi Rumi
  • Attaquantes : 17 Nagasato Yûki – 18 Maruyama Karina – 19 Takase Megumi – 20 Iwabuchi Mana
  • Sans oublier bien sûr l’entraîneur Sasaki Norio !

Sachez qu’il existe également un compte Twitter officiel pour la sélection féminine de football japonaise et que deux de ses joueuses possèdent également un compte : Maruyama Karina et Nagasato Yûki. Twitter était assez saturé hier avec cet événement et des sujets comme #nadeshiko ou #なでしこ (les hashtags japonais sont autorisés depuis la semaine dernière) sont vite apparus dans les trending topics.

La coupe du monde de football féminin de la FIFA existe depuis 1991. Le Japon n’avait jamais dépassé les quarts de finale depuis 1995. Pour l’instant les États-Unis et l’Allemagne ont deux étoiles au compteur alors que l’Allemagne en a une. Hier le Japon a rejoint ces nations dans l’histoire du football ! Voici le parcours des japonaises dans cette coupe du monde 2011 au sein du groupe B et des phases finales :

  • Pouls : Japon 2 – 1 Nouvelle-Zélande ; Japon 4 – 0 Mexique ; Angleterre 2 – 0 Japon
  • Quart de finale : Allemagne 0 – 1 Japon (après prolongations)
  • Demi-finale : Japon 3 – 1 Suède
  • Finale : Japon 2 – 2 États-Unis (après tirs aux buts 3 à 1)

La gardienne Kaihori héroïque !

Bravo les filles !

Bravo les filles ! なでしこジャパン、がんばってくれて、ありがとうございます!おめでとうございます!

Hier malgré une arbitre allemande, les japonaises ont su revenir deux fois au score avec orgueil alors qu’on les croyait battues à l’avance comme contre l’Allemagne où la capitaine Sawa qualifia son équipe. Après de longues prolongations l’heure des tirs aux buts est arrivé. Les américaines ne semblaient pas du tout en confiance face à une gardienne japonaise très en forme ! La gardienne américaine a pourtant été désignée meilleure gardienne de la compétition c’est dire. Le Japon l’a finalement emporté face aux américaines 3 à 1 aux tirs aux buts ! Malgré cette victoire qui fait chaud au coeur je n’ai pas trouvé le jeu des japonaises exceptionnel. Non pas que ce soit du football moins physique et plus courtois mais les actions étaient assez peu nombreuses et les passes souvent peu sûres. Cela n’a pas empêché nos nadeshiko de remporter une superbe victoire ! Voici quelques articles de presse qui analysent mieux que moi cette rencontre :

One thought on “Les japonaises, championnes du monde de football !”

  1. Sur les rares actions japonaises que j’ai vu, j’ai trouve qu’elles avaient un jeu fluide par rapport aux americaines.
    Je n’ai pas regarde le match jusqu’au bout, j’ai uniquement vu le but des usa par Alex Morgan.
    Mais je n’ai pas doute des qualites des japonaises et encore felicitation pour elles.
    GO NIPPON!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

15 [plus] 12 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :