Saint-Valentin au Japon

Plus que la fête de l’amour, la Saint-Valentin au Japon est simplement une fête commerciale comme dans de nombreux pays… Pour moi, il n’est pas nécessaire d’attendre cette date pour prouver ses sentiments. Alors que l’échange de cadeaux semble être de coutume un peu partout, au Japon, c’est surtout la femme qui offre des cadeaux à son homme ou plutôt des chocolats.

Chocolats pour la Saint-Valentin
Source : momopi

L’origine de la Saint-Valentin n’est ni religieuse ni historique, seulement commerciale, au même titre qu’Halloween mais au Japon, toute occasion est bonne pour offrir. En cherchant un peu les origines de la Saint-Valentin au Japon, il est évident que cette fête est encore très récente au Japon. Il existe différentes théories sur la popularisation de cette fête :

  • L’entreprise Morozoff (モロゾフ), fabriquant de confiseries occidentales, aurait publié une publicité dans un magazine en 1936. Cette annonce ventait les produits de la société avec le slogan suivant : « Offrez des chocolats à votre Valentin ! » (あなたのバレンタインにチョコレートを贈りましょう). Ce serait la première allusion à la Saint-Valentin au Japon.
  • La seconde thèse est une campagne de publicité de 1958 intitulée « Valentine Sell » (バレンタインセール) dans les magasins Isetan (伊勢丹) par la société Mary Chocolate Company (メリーチョコレートカムパニー).
  • La troisième opinion serait une autre campagne publicitaire par la société de confiseries « Morinaga & Company » (森永製菓) en 1960 qui aurait incité les consommateurs à offrir des chocolats à leurs bien-aimé(e)s (愛する人にチョコレートを贈りましょう).
  • Dans la même décennie, les magasins Isetan auraient récidivé en 1965 en ouvrant une foire du jour de la Saint-Valentin, qui serait le véritable point de départ de la propagation de la fête qui devint très populaire dans les années 70.
  • Sony tenta également de s’approprier l’origine de la Saint-Valentin en 1968 en tentant de lancer la mode de cette fête sous le slogan audacieux « Ce sont nous qui avons inventé la Saint-Valentin ! » (日本のバレンタインデーはうちが作った).

Un coeur sur le mont Kachi en face du Mont Fuji masqué par les nuages

Les chocolats pour la Saint-Valentin au Japon

Pour en revenir aux chocolats, il en existe différents types, chacun pour une occasion différente ou plutôt destinés à une personne bien particulière. En général, ce sont les femmes qui offrent aux hommes ces chocolats. La boîte et l’emballage sont autant importants que le cadeau au Japon. Il est donc de mise pour ces demoiselles de trouver l’emballage le plus approprié. Certaines préfèrent préparer eux même des chocolats tels que des truffes pour offrir un cadeau plus personnel.

  • Les plus courants sont les chocolats obligatoires ou giri choko (義理チョコ) qui sont offerts à ceux envers qui l’on se sent redevable, obligé. Par exemple, à la famille, à ses amis, aux collègues…
  • Les chocolats qui représentent les sentiments réels de la femme sont appelés honmei choko (本命チョコ). Ils sont offerts au favori (本命) qui peut être le mari, le copain ou tout simplement le garçon avec qui la fille aimerait sortir. Cette pratique a surtout lieu jusqu’à la fin de l’université.
  • Il existerait également des chocolats dits de « compassion », les jinjô choko (人情チョコ) offerts par les filles par compassion à certains garçons n’en recevant pas…
  • Il est également possible que les filles offrent simplement des chocolats d’amitié ou tomo choko (友チョコ) à leurs amis.
  • Enfin, depuis peu, les hommes japonais se mettent également à offrir des chocolats à leur bien-aimée. Ces chocolats sont appelés gyaku choko (逆チョコ) ou « chocolats contraires » car d’habitude ce sont bien les femmes qui offrent des chocolats.

Chocolats pour la Saint-Valentin
Source : momopi

Le 14 mars, soit un mois après la Saint-Valentin, c’est le White Day (ホワイトデー). Ce jour-là a été inventé en 1980 au Japon et n’est pas célébré en occident. Il consiste à offrir un cadeau en retour aux femmes qui ont offert des chocolats à la Saint-Valentin. La coutume veut que le cadeau de retour soit trois fois plus onéreux que celui reçu d’où son appellation de sanbaigaeshi (三倍返し). À l’origine, le cadeau de retour était souvent un objet blanc comme des chocolats blancs. De nos jours, il est d’usage d’offrir de la lingerie (blanche) en retour.

One thought on “Saint-Valentin au Japon”

  1. Bonjour

    Notre société est propriétaire du nom « Amour de St Valentin »

    Pensez vous que ce nom pourrait interesser un confiseur au Japon ? ou ailleurs ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

12 [plus] 12 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :