Japan Blog Matsuri – Connaissez-vous le kuzumochi ?

Bonjour à tous, aujourd’hui j’écris un article qui se détourne du thème initial du blog. Chaque mois, il y a un événement appelé le Japan Blog Matsuri où chaque blogueur peut soumettre un article. Les règles sont simples : il suffit de poster selon le thème choisi et en anglais. Ce mois-ci, l’hôte du Japan Blog Matsuri est le blog Surviving in Japan. Le thème proposé est l’automne est une saison pour manger. Pour ma part, je vais vous présenter un dessert bien connu des japonais : le kuzumochi (葛餅). Merci, à l’auteur de Surviving in Japan d’avoir recueilli mon article et merci à tous pour votre lecture !

Japan Blog Matsuri

Pourquoi avoir choisi cet aliment ? Lors de mon voyage au Japon en octobre 2010, j’ai fait un passage par Nara (奈良), dans un ryokan (旅館) près du fameux parc aux daims. La dame qui tenait cette auberge m’a fait un cadeau à mon départ le lendemain. Elle m’a expliqué qu’il s’agissait d’un gâteau japonais wagashi (和菓子) fait à base de riz gluant, le mochi (餅) et de kuzuko (葛粉). Sur la boîte, il y a un dessin de l’auberge en question : Aobachaya (青葉茶屋). À première vue, on dirait du pudding. Dans la boîte, il y a d’autres choses à utiliser avec le mochi.

Kuzumochi

Tout d’abord, une poudre brunâtre qui ressemble à de la cassonade : le kuzuko. En fait, c’est de l’amidon de kuzu (葛), une vigne qui pousse en Asie. C’est une poudre utilisée pour faire la cuisine. Elle est fabriquée après avoir purifié l’amidon obtenu à partir des racines de kuzu, qui est l’une des sept herbes automnales.
L’autre condiment présent dans le paquet est le kuromitsu (黒蜜), littéralement du miel noir. En fait, c’est du sirop de cassonade qui a justement le goût de sirop de pharmacie et donc qui est plutôt bon !

Kuzumochi sur Wikipédia
Source : Wikipédia

Comment se déguste le kuzumochi ? C’est simple, dans la boîte il y avait une fiche avec 6 manières différentes de dégustation. Voici la manière la plus classique de le manger. D’abord, laisser le kuzumochi au réfrigérateur 1h30. Sortir des assiettes et verser un peu de kuromitsu. Poser une part de kuzumochi dans chaque assiette puis verser de la kuzuko par dessus. Vous pouvez maintenant manger.

La kuzuko a un goût un peu amer car elle est issue de la fermentation de la plante. Le goût ne sera pas étranger à ceux qui ont déjà goûté du nattou (納豆). Ce dessert fait partie des wagashi à base de mochi et il en existe bien d’autres : dango, daifuku

J’espère que cet article vous a donné envie d’y goûter ! Vous pouvez en acheter sur des sites en japonais (~8€). Si vous avez besoin d’aide pour commander, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’envoyer un DM sur Twitter ! Merci pour votre lecture.

5 thoughts on “Japan Blog Matsuri – Connaissez-vous le kuzumochi ?”

  1. Et bien non, je ne connaissais par le kuzumochi… erreur réparée grâce à toi 🙂

    Par contre j’aime bien les mochi en général et les daifuku en particulier (surtout le ichigo daifuku avec sa fraise…) J’adore le petit goût de chataigne de la pâte de haricot rouge…
    Heureusement on peut en trouver en France dans certains magasins asiatiques et aussi sur le net dans des épiceries en ligne,
    J’ai trouvé des recettes , allez faudrait que je me lance dans la confection du moshi
    Merci une fois de plus pour tes articles …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

11 [plus] 11 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :