Cérémonie de la majorité au Japon 2011

Aujourd’hui, c’est le jour de la cérémonie de la majorité au Japon. Les Japonais atteignent leur majorité civile à 20 ans. Cette cérémonie existe depuis 1948 et a été fixé au deuxième lundi de janvier en 1999. En japonais, elle est désignée par le mot seijinshiki (成人式) – « cérémonie de la majorité » et a lieu le jour de la majorité seijin no hi (成人の日). Cette cérémonie officielle a lieu dans les bureaux locaux ou préfectoraux. À cette occasion, la plupart des filles portent des kimonos à manches longues appelés furisode (振袖) et des zôri (草履), sortes de sandales de paille. En 2011, ce sont les personnes ayant eu 20 ans en 2010 qui participent à la cérémonie, autrement dit les natifs de 1990.

Les majeurs obtiennent l’autorisation de voter, boire et fumer. Pour fumer au Japon, il faut faire la demande d’une carte spéciale qui prouve la majorité du consommateur. Cette carte magnétique ressemble à la carte SUICA, utilisée dans les transports en commun. Elle est utilisable aux distributeurs de cigarettes où les paquets sont bien moins chers qu’en France (~ 400 yens), malgré les augmentations récentes. Dans les supérettes, la carte n’est pas nécessaire et le vendeur demande plutôt la carte d’identité. Les majeurs japonais obtiennent également le droit de contracter des prêts. La baisse de l’âge de la majorité à 18 ans est à l’étude depuis une proposition du parti social-démocrate japonais en 2002. Enfin, sachez que la majorité peut se dire de deux façons en japonais : seinen (成年) ou seijin (成人). Le premier mot insiste plus sur l’année de la majorité, tandis que le deuxième désigne plus l’individu ayant atteint la majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

10 [plus] 15 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :