C’est reparti pour un tour !

Ce blog est, pour de nombreuses raisons, en sommeil depuis maintenant plus de deux ans. C’est le moment de le réveiller et d’en profiter pour changer le thème graphique au passage. Je devais y raconter mon deuxième voyage il y a déjà plusieurs mois mais je n’ai pas trouvé le temps ni le bon format. J’y réfléchis toujours mais ce sera pour plus tard. Bref, comme on dit jamais deux sans trois et cela faisait déjà plusieurs mois que l’idée me trottait dans la tête sans jamais avoir la bonne opportunité pour repartir. Il est déjà temps pour moi de retourner au Japon ! Dans sept jours c’est reparti pour presque un mois jusqu’au 23 janvier 🙂

Pas mal de contraintes se posaient pour l’organisation : pouvoir poser autant de jours dans un premier temps, économiser l’argent nécessaire pour le budget d’un voyage d’une telle longueur, y aller l’hiver – tant qu’à faire pourquoi pas au nouvel an – et avec une forte envie de découvrir Shikoku et Kyûshû deux des plus grandes îles au sud du Japon. S’y ajoutent plusieurs nouveautés importantes qui comptent pour ce voyage : le couchsurfing (site sur lequel je suis depuis 2012 sans l’avoir testé au Japon notamment lors du deuxième voyage en mai 2013), mon passage au végétarisme en mai 2014 et le début de la pratique de l’aikido en septembre 2016.

Préparation du voyage au Japon
Préparation du voyage au Japon

Il ne s’agira pas simplement de vacances mais d’un véritable projet culturel et de découverte du pays, comme ce fut le cas pour mes premiers voyages au Japon. Plusieurs ami-e-s sont allé-e-s au Japon ces derniers mois et m’ont donné envie d’y retourner également à travers nos discussions. Et pourtant il faut aussi prendre en compte les catastrophes naturelles ayant fait des dégâts ces derniers mois notamment à Kyûshû avec les nombreux séismes et récemment l’éruption du volcan Aso dont le cratère habituellement accessible est évidemment fermé au public sur un rayon de 4 kilomètres, la gare du village proche de Aso étant elle visiblement inaccessible. J’évoque ces faits non pas par déception de ne pas pouvoir m’y rendre mais par compassion avec les gens qui subissent ces catastrophes. Je réfléchis d’ailleurs à me porter volontaire à Kumamoto pour éventuellement aider les locaux. Enfin, il ne faut pas oublier la situation dramatique à Fukushima – cinq ans après, le problème que pose le nucléaire est loin d’être résolu (et je participerai à la manifestation hebdomadaire du vendredi à Tokyo lors de mon passage) – alors qu’il n’y a toujours que deux réacteurs nucléaires en marche au Japon, le gouvernement incite avec une irresponsabilité démesurée les migrant-e-s climatiques à revenir sur leurs terres…

Tout comme les précédents voyages j’ai opté pour le « voyage en rayonnement » (rayonner autour d’une zone avec un point d’appui) avec un programme bien établi mais moins de points de chutes fixes comme des hôtels de manière à laisser plus de souplesse. Cela me permettra de pouvoir choisir sur place ce que je veux vraiment faire ou voir selon les envies, la météo et d’autres facteurs. J’ai plusieurs journées libres où je ne sais pas encore précisément ce que je ferai et où j’irai même si j’ai des idées mais je veux me laisser de la marge au cas où une bonne idée ou un bon plan imprévu se présenterait !

Carte du voyage au Japon en janvier 2017
Carte du voyage au Japon en janvier 2017

Le voyage durera 27 jours en comptant les deux jours de trajet, le vol durant 12 heures plus les correspondances en train et le temps d’attente assez important. Il peut se découper en plusieurs parties :

  • Nouvel an dans le kansai (avec un hôtel en point de chute à Osaka et des passages à Kyoto, Kurama, Himeji et Nara) : 5 jours (+ 1 jour pour le retour via Osaka), en jaune sur la carte.
  • Les Alpes japonaises à Matsumoto et Nagano et un crochet à Kanazawa qui est plutôt en frontière des alpes : 3 jours, en bleu sur la carte.
  • Retour à Tokyo : 3 jours, en violet sur la carte.
  • Une semaine à Shikoku, l’île aux quatre provinces : 6 jours, en vert sur la carte.
  • Une semaine sur l’île de Kyûshû, le pays de feu : 8 jours, en rouge sur la carte.

Le programme sera à la fois inédit et classique. J’ai prévu de visiter six châteaux (dont enfin le château de Himeji qui était en travaux en 2010 et 2013 lors de mes voyages), plusieurs temples et sanctuaires. Ce sera un voyage unique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, je suis allé au Japon en automne la première fois en octobre 2010 et au printemps en mai 2013. Il s’agira donc de la découverte du pays en hiver, sous un autre angle, ce qui me permettra d’appréhender et redécouvrir des lieux déjà visités avec un autre point de vue. Les raisons de partir au Japon en hiver sont nombreuses : moins de touristes (même s’il y a apparemment un pic de voyageurs autour du nouvel an), la beauté des paysages sous la neige, la visibilité est meilleure… Et puis ce sera du coup l’occasion d’exaucer l’un de mes rêves à savoir passer le nouvel an au Japon ! Je ne sais pas encore précisément ce que je ferai mais ce sera très probablement à Osaka (un décompte au château d’Osaka, dans un temple ou dans tout autre lieu improbable histoire de laisser un peu de place à la spontanéité) !

Côté organisation ce sera mon premier voyage au Japon sans passer par une agence de voyages (Destination Japon les deux premières fois). Je pense qu’il n’est pas nécessaire de parler japonais pour cela (que ce soit la réservation de vol ou d’hôtels voire de couchsurfing). Finalement l’organisation d’un tel voyage se résume grosso modo à : trouver un vol aller-retour (avec ou sans escale), des logements (hôtel, ryokan ou couchsurfing), éventuellement prendre un Japan Rail Pass et préparer son programme (que voir, que faire) et par où passer.

J’ai donc utilisé couchsurfing avec grand plaisir pour trouver des hôtes avec qui discuter le soir. Je l’utilise depuis plusieurs mois maintenant en tant qu’hôte et surfeur et c’est une belle expérience à chaque fois. Je logerai chez sept hôtes couchsurfing et dans la famille d’une amie pour 13 nuits en tout, les 12 nuits restantes seront en hôtel ou ryokan. Je n’aurais pas pensé qu’il serait si facile de trouver des personnes acceptant de m’héberger via ce système au Japon (y compris dans des villes de plus faible population que Tokyo ou Osaka où je loge à l’hôtel). Cela aura finalement été même plus facile qu’à Berlin, qu’en Irlande ou qu’au Danemark ! J’ai été très étonné par cette facilité de trouver des couchsurfings pour le coup. Cette expérience chez des locaux devrait s’avérer très enrichissante et être une part importante de mon voyage. Les journées ne s’arrêteront pas après une série de visites touristiques classiques mais au contraire recommenceront à 18h avec la découverte de gens très divers et probablement intéressants !

Côté budget ce voyage de près d’un mois reviendra à 3000 €, ce qui représente certes une somme mais à relativiser sur la longueur du voyage et son contenu. Le coût a pu être baissé grâce à une promo sur un vol ANA, le passage par couchsurfing (même si je l’utilise avant tout pour l’échange culturel et le partage qu’il apporte) et la recherche d’hôtels bas de gamme mais néanmoins de qualité (un deux étoiles là-bas représente au moins un trois étoiles en France). Le transport (vol aller-retour, Japan Rail Pass de 21 jours et autres) et le logement (hôtels) représentent la part la plus importante du budget alloué avec respectivement environ 40 % et 20 %. Le reste se répartit comme suit : 15 % pour la nourriture, 15 % pour les souvenirs et les visites et les 10 % restants pour des dépenses diverses (assurance, Pocket WiFi, cadeaux pour mes hôtes).

Enfin, deux changements importants dans ma vie depuis le dernier voyage de mai 2013 me permettent d’aborder ce voyage différemment que les fois précédentes. Je suis devenu végétarien en mai 2014. Le Japon est un pays où de nombreux plats contiennent de la viande ou du poisson. Ceci dit je suis prêt à relever le défi et presque à parier que cela ne sera pas si difficile si j’en crois les dires d’une hôte couchsurfing végétarienne. Je me suis trouvé une liste de restaurants végétariens au Japon qui seraient apparemment en augmentation ces derniers temps. Après il est aussi possible de trouver des aliments végétariens dans les konbini et puis je me proposerai de faire la cuisine chez mes hôtes couchsurfing ! C’est sans parler de la cuisine traditionnelle bouddhiste dite shōjin ryōri (精進料理) que j’ai déjà pu essayer dans un monastère au mont Kôya en 2010.
L’autre changement est le début de la pratique de l’aikido en septembre, un art martial que je comptais commencer depuis le collège quand un ami m’en avait parlé. L’an passé j’avais failli m’y inscrire. C’est chose faite et je ne regrette pas une minute ce que cela m’apporte ! J’aurai la chance de participer à deux cours d’une heure de bon matin (6h30) au dojo principal de l’Aikikai à Tokyo avec le petit-fils de Ueshiba Morihei dit O-Sensei, fondateur de la discipline, et Mori-shihan (7ème dan).

Voilà pour une présentation rapide de ce troisième voyage. Vous pouvez me suivre sur Twitter (@fdelbrayelle) ainsi que sur la page Facebook du blog pour avoir des informations, impressions et photos en temps réel 🙂 Les articles suivront dans les semaines et mois suivants le voyage !

8 réflexions au sujet de « C’est reparti pour un tour ! »

  1. Coucou!

    J’ai hâte de lire la suite, n’oublies pas!!!
    Et tu écris très bien, et le texte est très bien organisé….
    Bien évidement j’ai hâte pour moi, et tu vas me faire dépérir pendant un mois… en attendant mai !

    Bisous !!

  2. Bonsoir François 🙂

    Un Post passionnant! Quel enthousiasme! Ça va être un très beau séjour. Tu as fait plein de choses depuis et je suis heureuse pour toi. Je vais te suivre sur Instagram et ici. Surtout profite bien de chaque instant et rencontre. Tu as l’esprit du voyageur 😉
    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année au Japon. J’imagine comment ça doit être bien d’accueillir le nouvel an dans ce pays! Bon voyage et à bientôt ✿

    1. Bonjour Teresa,

      Merci pour ton commentaire encourageant ! J’ai tellement hâte d’y être et de profiter à fond de ce mois là-bas.
      N’hésite pas à écrire tes impressions sur le blog sur les prochains articles 🙂
      Je te souhaite également de bonnes fêtes de fin d’année et à bientôt !

  3. Salut François,

    J’aimerais beaucoup avoir ton retour d’expérience sur les solutions de couchsurfing si tu veux bien en parler quand tu reviendras !

    Marrant le rapport des étoiles des hotels entre la France et le Japon.

    Je t’envie beaucoup, ton voyage à l’air extraordinaire, j’aimerais bien aussi quand tu reviendras si tu veux qu’on échange plus surtout autour du végétarisme, de l’aikido et de la politique autour du nouveau burger de la face B 😉

    En tout cas, profites à mort de tout ces instants !

    Ps : tu n’as pas donné ton instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

2 [plus] 7 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :