J-Festa – Les jardins du Hamarikyû

Une fois n’est pas coutume, je participe à nouveau à une édition d’un festival des blogs. Cette fois-ci il ne s’agit pas du Japan Blog Matsuri mais du J-Festa organisé par reesan du blog Lonelee Planet. Le thème de ce mois de juillet est simplement les endroits du Japon. Plus précisément, il s’agit de présenter un endroit qui plaît ou à voir absolument.

J-Festa

Pour ma part, j’ai décidé de parler du premier lieu que j’ai vraiment visité au Japon en octobre dernier. Il s’agit des jardins du Hamarikyû (浜離宮恩賜庭園) situés à Tokyo sur les bords de la Sumida.

L’histoire des jardins remonte à l’ère Edo (1603-1868) alors que l’endroit n’était encore qu’une zone marécageuse en bordure de la baie de Tokyo. Il fut décidé de combler les marécages pour construire une villa et des jardins en 1654 pour la famille Tokugawa. La construction brûla au XVIIIème siècle et fût réhabilité sous la forme de maisons de thé. Les jardins sont publics depuis 1946.

Les jardins du Hamarikyû vus depuis un building de Shiodome

Aujourd’hui encore il est possible de profiter de l’une de ces maisons de thé. J’ai pu y expérimenter pour la première fois la cérémonie du thé sur le pavillon situé au milieu de l’étang appelé nakajima no ochaya (中島のお茶屋). Ce petit coin de verdure en plein Tokyo permet de se ressourcer autant en tant que touriste qu’expatrié je pense. Les jardins comptent de nombreuses plantes dont un pin de 300 ans, des abricotiers et de nombreuses espèces de fleurs. Les jardins sont ouverts de 9h à 16h30. L’entrée coûte 300 yens et la cérémonie du thé 500 yens. Il est également possible de louer un audioguide ubique en anglais.

Cérémonie du thé aux jardins du Hamarikyû

Comment s’y rendre ?

Il suffit d’emprunter la ligne Yamanote (山手線) de la compagnie JR et de descendre à la gare de Shimbashi (新橋駅). Pour les touristes qui disposent du Japan Rail Pass cela permet d’éviter de payer le métro inutilement. Il faut compter 190 yens sans le passe et 30 minutes de train. Il est également possible d’arriver à cette gare en empruntant les lignes privées du métro : la ligne Ginza de Tokyo Metro ou la ligne Asakusa de la Toei.

À partir de la gare, les jardins sont situés plus au sud. Il suffit de marcher dix minutes environ (quelques centaines de mètres) entre les buildings de Shimbashi et de Shiodome pour y arriver. Une fois dans ce petit coin de verdure le dépaysement est complet.


Jardins du Hamarikyû 1-1, Chûô-ku, Tôkyô-to (東京都中央区浜離宮庭園1−1)

Comment intégrer la visite des jardins dans son voyage ?

Comme je le disais plus haut, les jardins sont le premier lieu que j’ai réellement visité au Japon. Pendant cette première journée, j’ai pris le bateau mouche pour remonter la Sumida vers le quartier Asakusa où j’ai visité le fameux temple Asakusa après avoir été au pied de la Tokyo Sky Tree encore en construction. Je suis ensuite allé dans le quartier de Kappabashi réputé pour ses magasins de cuisine. La journée de visites s’est finie par le parc Ueno et le musée national de Tokyo. Une amie m’a ensuite rejoint puis nous avons marché ensemble vers l’université de Tokyo et dîné dans un izakaya près de la gare de Ueno. Vous pouvez lire mon article au sujet de cette journée dont le lien est en bas de cet article ! Les photos de cette journée sont également disponibles sur Picasa !

Bien sûr d’autres parcours sont envisageables. Il y a de nombreux lieux intéressants à proximité des jardins : le marché aux poissons de Tsukiji, le quartier de Ginza voire le palais impérial. Je pense qu’il est bon de remonter la Sumida pour continuer la journée ou bien de terminer la journée en venant de la rivière. N’hésitez pas à commenter cet article si vous êtes déjà allé aux jardins du Hamarikyû ou dans les lieux aux alentours !

3 thoughts on “J-Festa – Les jardins du Hamarikyû”

  1. Ça a l’air très sympa comme petite visite en plein Tokyo. La seule chose que je n’aime pas c’est le fait de devoir payer pour visiter un jardin alors qu’il y en a beaucoup d’autres en ville. Mais c’est sûr que près de la rivière Sumida c’est sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Important ! Pour commenter ou vous enregistrer, vous devez résoudre ce calcul simple.

7 [plus] 4 ?
Veuillez laisser ces deux champs tel quel :